vendredi 17 février 2017

One, tome 1 : même pas peur

Auteur : Jacinthe Nitouche
Édition : Hachette roman
Prix ebook : 10,99€ 
Nb de pages : 428

Synopsis : On se retrouvera. C’est une évidence. Sacha et Charlie croyaient à ces derniers mots échangés juste avant que Charlie déménage. Voisins et meilleurs amis, ils se doivent leurs plus beaux souvenirs et une complicité sans faille qui a rythmé leur enfance et leur adolescence. Sans que rien ne vienne faire de l’ombre à leur rôle de frère et sœur protecteurs, à la relation fusionnelle qui les lie et que personne ne semble comprendre. Alors, quand Charlie cesse de donner des nouvelles du jour au lendemain, la tristesse de son départ fait place chez Sacha à l’interrogation, puis à la colère. Quand elle revient au bout de deux ans sans prévenir, les deux amis de toujours sont réduits à deux étrangers. À l’aube de leur entrée dans la vie adulte, Sacha pensait avoir réussi à oublier celle qui l’a hanté pendant tout ce temps. Mais il s’est menti : il n’a rien oublié, ni le manque ni l’absence. Ni rien de tout ce qui fait que leur relation ne peut s’arrêter ainsi…


            Je remercie les éditions Hachette et Netgalley pour ce roman. Le résumé m’intriguait pas mal. Malheureusement, je sors de cette lecture un peu mitigée…

           
            Sacha et Charlie sont meilleurs amis et voisins depuis l’enfance. Ils sont inséparables, à tel point que leurs proches doutent sur leur sincère amitié et pensent qu’ils forment plutôt un couple. Mais pour eux, il n’a pas d’ambiguïté, ils se considèrent comme des frères et sœurs, rien de plus. Mais un jour, Charlie est contrainte de déménager et ne donne plus aucunes nouvelles…Deux ans plus tard, elle revient subitement. Maintenant devenus presque des étrangers, Sacha et Charlie vont essayer de redevenir amis…

            Vu le résumé, je m’attendais à une lecture plutôt sympathique et détente. Mais l’auteure a réussi à me surprendre sur pas mal de points. Malheureusement, je n’ai pas totalement réussi à accrocher à son univers. Par ailleurs, pour moi, Sacha est probablement le gros défaut du roman : il est insupportable. Je l’ai détesté, notamment au début de ma lecture. Il est tout ce que je ne supporte pas, prétentieux, arrogant et est Don Juan ; il n’a pas du tout réussi à me charmer, bien au contraire. Heureusement, Charlie a réussi à m’émouvoir et j’ai beaucoup aimé suivre son point de vue…Sauf à la fin.

            Comme je l’ai dit, Sacha et Charlie sont amis et il n’y a pas d’amour entre eux. Je crois aux relations amicales entre les hommes et les femmes. Mais la complicité entre nos deux protagonistes est un peu trop fusionnelle à mon goût. J’ai trouvé que c’était pas mal ambigu par moment et j’ai trouvé ça dommage…Et la fin, je ne préfère même pas en parler tellement je l’ai trouvée sans surprises. Moi qui appréciais Charlie au début, elle a commencé à m’exaspérer.

            Par ailleurs, j’ai trouvé qu’il avait pas mal de longueurs. Je m’ennuyais un peu au cours de ma lecture. Il manquait un peu d’action à mon goût et comme le livre est assez long (plus de 400 pages), j’avais envie d’un peu plus de pep’s ! Néanmoins, j’ai trouvé le style d’écriture fluide et agréable à lire. Je ne dis pas que le roman est mauvais (pas du tout !) mais disons que la romance et moi, soit ça passe, soit ça casse. Cependant, je suis quand même curieuse de lire la suite, si j’ai l’occasion de lire le deuxième tome, ce serait avec plaisir.

           

            En bref, ce fut une lecture un peu mitigée dans l’ensemble mais l’auteure a quand même su me captiver pour lire la suite. Je pense que cette histoire pourra ravir de nombreux lecteurs, notamment ceux qui adorent les romances « détente ».

Lu en partenariat avec



2 commentaires :

  1. Même si ton avis est mitigé, ce livre rentre dans ma Wish-List :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu apprécieras plus que moi :)

      Supprimer