vendredi 2 septembre 2016

Juste une ombre

Auteur : Karine Giebel
Édition : Fleuve éditions/Pocket
Prix broché : 20€ 
Prix poche : 8€   
Nb de pages : 608

Synopsis : Tu te croyais forte. Invincible. Installée sur ton piédestal, tu imaginais pouvoir régenter le monde. Tu manipules ? Tu deviendras une proie. Tu domines ? Tu deviendras une esclave. Tu mènes une vie normale, banale, plutôt enviable. Tu as su t'imposer dans ce monde, y trouver ta place. Et puis un jour... Un jour, tu te retournes et tu vois une ombre derrière toi. À partir de ce jour-là, elle te poursuit. Sans relâche. Juste une ombre. Sans visage, sans nom, sans mobile déclaré. On te suit dans la rue, on ouvre ton courrier, on ferme tes fenêtres. On t'observe jusque dans les moments les plus intimes. Les flics te conseillent d'aller consulter un psychiatre. Tes amis s'écartent de toi. Personne ne te comprend, personne ne peut t'aider. Tu es seule. Et l'ombre est toujours là. Dans ta vie, dans ton dos. Ou seulement dans ta tête ? Le temps que tu comprennes, il sera peut-être trop tard... Tu commandes ? Apprends l'obéissance. Tu méprises ? Apprends le respect. Tu veux vivre ? Meurs en silence...


            Lorsque j’ai une envie de thriller, je me tourne directement vers un roman de Karine Giebel. Et encore une fois, elle ne m’a pas déçue ! Une chose est sûre c’est que l’auteure arrive à me surprendre et à me faire frissonner à chaque fois !


            Chloé est une jeune femme déterminée et très ambitieuse. Elle aspire à prendre la place du directeur qu’elle convoite depuis déjà longtemps. Chloé ne fait pas de cadeau et elle adore avoir le contrôle sur son entourage. Mais sa vie va se transformer en véritable cauchemar lorsqu’un inconnu extrêmement discret au point d’être invisible va la harceler…Alors folie ? Ou réelle menace ? Comment se battre face à une ombre ?

            Dès le début, je suis directement entrée dans l’intrigue. Karine Giebel n’y pas par quatre chemins et c’est ce que j’apprécie le plus chez elle. Le roman a beau être un joli p’tit pavé de 600 pages, il n’y aucunes longueurs, ni de temps mort. J’ai dévoré ce livre à vitesse V !

            J’avoue que j’ai eu néanmoins quelques appréhensions envers Chloé. Je l’ai trouvée très antipathique et prétentieuse : son sort m’indifférait un peu. Cependant, elle a su m’émouvoir. On en apprend beaucoup plus d’elle au long du récit, et on voit qu’elle a vécu un événement traumatisant. Du coup, je commençais peu à peu à m’attacher à elle et je craignais pour sa vie…

            L’intrigue est stupéfiante et extrêmement bien ficelée. Chloé se fait harceler littéralement par une ombre, le harceleur ne laisse aucune trace, aucune empreinte et fait bien en sorte que seule Chloé le voit. Son entourage va donc se poser des questions sur la santé mentale de notre protagoniste. De même pour nous, les lecteurs. Karine Giebel arrive tellement à nous embrouiller : tout peut arriver ! Mais peu à peu, il faut se rendre à l’évidence : une personne semble vouloir du mal à notre Chloé…Mais qui ? La jeune femme va se retrouver seule et va peu à peu perdre la tête. Heureusement, l’aide d’un policer sera la bienvenue mais n’est-ce pas déjà trop tard ?

            La fin du roman est surprenante, mais ça ne m’étonne pas, l’auteure y arrive toujours ! J’ai beaucoup apprécié cette fin-là car contrairement à l’habitude de l’auteure (pour les habitués me comprendront je pense) j’ai noté une fin un peu plus « heureuse », du moins il y a une note d’espoir non négligeable et ce n’est pas pour me plaindre, au contraire ! Mais je vous rassure, Karine Giebel reste toujours aussi cruelles avec ses personnages !


            En bref, encore un excellent thriller ! Karine Giebel n’a rien à envier à personne, elle a gagné sa place en tant que Maître du thriller. A lire de toute urgence ! 


4 commentaires :

  1. Je n'ai jamais lu de roman de Karine Giebel et tu me donnes très envie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseille si tu veux lire un thriller ;)

      Supprimer
  2. Il faut que je découvre cette auteure :D

    RépondreSupprimer