vendredi 4 décembre 2015

Phobos - Tome 1

Auteur : Victor Dixen
Édition : Robert Laffont (R)
Prix broché : 17,90€
Nb de pages : 433

Synopsis : Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.


            J’ai beaucoup entendu parler de ce roman sur Booktube, influençable comme je suis, j’ai vite accouru pour me le procurer ! L’auteur, Victor Dixen, sera présent au salon de Montreuil. Je me suis dit que ce serait le bon moment de lire un de ses ouvrages. Ayant aussi Animale dans ma PAL, je voulais le lire avant Phobos mais Clélia (BrodyBooks) l’a lu récemment et son avis positif m’a fait changer d’avis. Et je dois dire que je ne suis pas déçue !


Dès le début, on est directement plongé dans le vif du sujet : l’embarquement des six prétendants et six prétendantes à destination de Mars. Le but de ce voyage est de trouver l’Amour avec un grand A et de modifier l’Histoire avec un grand H. On est plongé dans un monde où le président américain pour des raisons budgétaires a vendu la NASA à une entreprise privée, Atlas. Pour rentabiliser l’ancienne base NASA, les dirigeants d’Atlas ont eu l’idée du programme Genesis : une émission de speed-dating où 12 individus, 6 femmes et 6 hommes, vont se rencontrer pendant plusieurs rendez-vous de six minutes chacun durant leur voyage dans la navette Cupido, qui durera cinq mois. Les six jeunes femmes auront leur propre compartiment et les six hommes, le leur. Hormis les rendez-vous au parloir séparé par un mur transparent, sans aucun contact physique possible, ils ne pourront pas se voir. Ils seront surveillés 24h sur 24h et diffusés dans le monde entier. Léonor est une des prétendantes françaises âgée de 18 ans, elle a accepté cette mission non pas pour trouver l’amour mais pour quitter sa vie misérable. Mais les choses ne vont pas se passer comme prévu…

J’avoue que j’ai mis une centaine de pages à peu près à entrer vraiment dans l’histoire. Je ne saurai vous dire exactement pourquoi. En effet, le style de l’auteur est fluide et facile à lire, c’est très agréable. Il me fallait peut-être un moment pour m’intégrer dans cet univers. J’avoue que je suis une lectrice qui ne rentre rarement de suite dans l’histoire du roman. Mais peu importe car après ce cap à franchir, j’ai juste savouré et dévoré les pages. Je ne voulais plus m’arrêter !

On suit différents points de vue que j’ai trouvés très intéressants. Tout d’abord, celui de Léonor où on va suivre sa vie à l’intérieur de la navette aux côtés des autres filles. Très vite, on apprend que Léonor a un douloureux passé. Ses parents l’ont abandonnée lorsqu’elle n’était qu’un bébé. Elle a été placée dans un orphelinat et des familles d’accueil mais elle a toujours été seule. Elle avait un travail misérable dans une entreprise de nourritures pour chiens. Alors lorsqu’elle a vu l’affiche du programme Genesis, elle n’a pas hésité à envoyer sa candidature. Contre toute attente, alors qu’elle n’y croyait pas vraiment, elle a été sélectionnée pour aller vivre sur Mars. Elle ne croit pas en l’Amour et trouver l’homme idéal n’est pas son véritable but. C’est une fille rationnelle qui cache ses sentiments, préférant écouter sa raison plutôt que son cœur. Et même si d’extérieure, elle semble forte et insensible ; on apprendra au fil de notre lecture qu’elle est bien plus fragile qu’elle n’y paraît. Léonor m’a beaucoup émue. Même si parfois, j’avais envie de la secouer un peu pour qu’elle écoute son cœur au lieu de sa fichue raison, je ne pouvais pas vraiment lui en vouloir. Et j’ai vraiment adoré son comportement vers la fin où elle dévoile enfin sa véritable personnalité.
Quant aux autres filles, on n’a pas assez d’éléments pour s’attacher à l’une d’entre elles. Mais je dois avouer que l’une des filles m’a agacée même énervée. Je ne vous dévoilerai pas son prénom mais méfiez-vous des apparences…Vivement le tome 2 pour en connaître un peu plus à son sujet car pour l’instant, je n’ai pas peur de dire que je la DETESTE : elle représente tout ce que je ne supporte pas.  

Ensuite, on suit également le point de vue du fils d’un membre du programme Genesis. Au début, je ne l’ai pas apprécié, je l’ai trouvé égoïste et pourri gâté. En effet, il va pratiquement piquer une colère car sa candidature n’a pas été acceptée pour le voyage jusqu’à Mars. Mais lorsque son père mourra dans un mystérieux accident de voiture, il va enquêter pour en connaître un peu plus et se rendra compte que le programme Genesis n’est pas vraiment ce qu’il prétend être…A partir de ce moment, il devient un peu moins agaçant et je l’ai un peu plus apprécié.

Par ailleurs, on a également un point de vue externe sur l’équipe directive du programme Genesis. Je ne vais pas vous en dire plus pour ne pas vous spoiler mais très vite on apprendra que les membres cachent un effroyable secret…

Et enfin, on a quelques passages comme si on se trouvait à la place des téléspectateurs et où on a accès aux speed-dating, Trop peu à mon goût mais c’est personnel, je suis un peu trop fleur bleue !
.
Ces différents points de vue nous donnent une vision plus globale non négligeable pour mieux comprendre l’histoire selon moi. Néanmoins, je regrette et je suis également frustrée qu’on n’ait pas assez d’information du côté des garçons. Mais je peux comprendre le choix de l’auteur : ce n’est pas toujours bon de tout savoir, surtout pour un premier tome. Mais j’avoue j’en attends beaucoup du tome 2 pour ce point-là.

En conclusion, ce fut une très bonne lecture. Ce premier tome est vraiment addictif et l’auteur a été cruel car la fin est horrible ! JE VEUX SAVOIR LA SUITE. Je compte m’acheter le tome 2 au salon de Montreuil et j’espère me le faire dédicacer par Victor Dixen. En bref, une série que je vous conseille.


LoVe You

Mélie.

4 commentaires :

  1. Merci pour ton article Mélie! Ça donne envie! Liras-tu Animals bientôt?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien :D

      Oui, oui, je pense le lire en Janvier !

      Supprimer
  2. Je l'ai en ebook : j'espère aimer car c'est vrai que les romans en général adulés, me déçoivent ... Du coup, on verra ^^
    Contente que ça l'aie fait pour toi :)

    RépondreSupprimer